A LIRE

août 2018
L M M J V S D
« Juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Gros plan

Chers parents,

Suite à l’annonce du virage technologique à la rentrée 2018/2019 pour les classes de 6ème, 5ème, 4ème et 3ème, vous avez été nombreux à nous contacter à ce sujet.

Nous avons tenu, le vendredi 13 avril dernier, une rencontre avec la direction du Collège et lui avons transmis tous vos commentaires et préoccupations. La direction a pris le tout en note et nous a confirmé qu’une communication à ce sujet sera faite prochainement à tous les parents.

Comme nous l’avons annoncé précédemment, l’ApecsM a été consultée par le Collège concernant cet important projet et a fait des recommandations dont la plupart ont été prises en compte par le Collège à l’exception de notre recommandation tarifaire pour un coût annuel moins élevé pour les parents, qui n’a pas été retenue par le Conseil d’Administration du Collège.

Si nous avons d’autres informations d’ici là, nous ne manquerons pas de vous les faire parvenir.

Cordialement,

L’ApecsM

 

Portrait d’un homme ou « l’accueil haut de gamme » à Stanislas : Gerry McCaughry

Si vous ne le connaissez pas encore, c’est que vous habitez sur Mars! Ou bien que vos enfants n’ont pas encore fait le saut du primaire au secondaire. Et si vous ne saviez pas que le grand barbu souriant qui vous a répondu portait un nom irlandais dans un collège français, c’est maintenant chose faite. Vous guider dans la prononciation de son nom de famille (maccofri) est inutile, tout le monde l’appelle Gerry! Gerry, c’est d’abord un homme qui aime son emploi et Stanislas même si rien dans son parcours ne le prédestinait à travailler dans le milieu scolaire. Très jeune passionné de dessin, doué en décoration et aménagement contemporain, il conçoit et fabrique des meubles hauts de gamme dans son entreprise à Québec avant même d’atteindre sa majorité. En 1990, l’artiste qui se relevait la nuit pour dessiner doit soudain changer totalement d’orientation. Déjà à l’écoute des besoins de ses clients dans son précédent métier, il veut se mettre à leur service en travaillant dans le secteur de la santé. Il passe avec succès son diplôme de préposé aux bénéficiaires et commence une nouvelle carrière dans un CHSLD. Une blessure au dos l’oblige à se reconvertir à nouveau, cette fois avec un diplôme de bureautique et comptabilité. Après un passage à l’Union Française, c’est le Consulat qui le réfère à Stanislas. Le collège, qui cherchait un Français nouvellement arrivé au Québec, va engager ce Québécois atypique fraîchement descendu de Québec à Montréal. Continuer la lecture

Nous contacter

Vous pouvez nous contacter par courriel ou en remplissant le formulaire de contact

Abonnez-vous par courriel